Le déroulement de l’Énigme de la Couronne, les conditions pour toucher la récompense, la résolution des énigmes présentes sur les neuf cartes, suivent des règles précises. Leur lecture vous en apprendra plus sur l’Énigme et vous permettra de commencer à chercher dans la bonne direction !

Qu’est-ce que l’Énigme de la Couronne ?

Un trésor bien caché

Quelque part en France métropolitaine se trouve enterré un trésor. Seules les neuf cartes de l’Énigme de la Couronne pourront vous y mener… et vous permettre de gagner une récompense de 2 500 €.

Un défi pour l’esprit

Pour trouver le trésor, vous devez être le premier à résoudre toutes les énigmes. Certaines sont cryptées, d’autres se présentent sous la forme de poèmes ou de dessins. L’ensemble forme un casse-tête difficile et captivant.

Coopérez !

Il est plus simple de résoudre l’Énigme à plusieurs : constituez une équipe, ou sachez vous adresser aux personnes qui savent !

Énigme de la Couronne : règles et fonctionnement

Général

Les présentes règles fixent les conditions générales dans lesquelles se déroule l’Énigme de la Couronne. Elles valent pour tous les chercheurs, et prévalent sur toute autre source d’information concernant l’Énigme de la Couronne.

L’Énigme de la Couronne est un ensemble d’énigmes présentées sous la forme de neuf simples cartes carrées, créé par Antoine Brun. Leur résolution permet de découvrir l’emplacement d’un trésor enterré quelque part en France, et de gagner une forte récompense.

L’Énigme a été imaginée par son créateur comme un jeu difficile et original. La solution en est à la fois évidente et extrêmement ingénieuse, et doit conduire tout chercheur sur un chemin riche en surprises.

Bien qu’ayant un prix d’achat (conçu comme une rétribution pour un travail de conception long et minutieux), l’Énigme de la Couronne est publiée dans un esprit non commercial. Le but premier de son créateur est de la diffuser largement, plus que d’en retirer un bénéfice. L’accès au site web, aux indices, aux questions et à toutes les autres ressources reste gratuit.

Trésor

Le trésor est un objet de taille moyenne réalisé par l’artiste Jean-Yves Huet. Sa nature exacte ne sera pas révélée avant la résolution de l’Énigme.

Le trésor se trouve enterré quelque part en France métropolitaine, dans un endroit raisonnablement accessible, à plusieurs dizaines de centimètres sous la surface du sol.

La matière dont il est composé, et la matière du récipient dans lequel il est protégé, ne permettent pas de le trouver à l’aide d’un détecteur de métaux.

Lorsqu’un chercheur est déclaré gagnant après avoir déterré le trésor, il est déclaré propriétaire de ce dernier.

Le trésor n’a pas de valeur marchande en lui-même. Sa dénomination de « trésor » est prise dans un sens symbolique, en référence à son statut d’objet caché sous terre, à la forte valeur émotionnelle qui lui est attachée, à la convoitise qu’il inspire à ceux qui sont à sa recherche, et au droit qu’il donne de toucher la récompense (voir la section suivante concernant la récompense).

Pour déterrer le trésor, il est inutile de casser quoi que ce soit, de s’introduire sur une propriété privée fermée, ou de commettre une quelconque action répréhensible. Si ces indications n’étaient pas prises en compte, le créateur de la chasse n’en porterait aucune responsabilité.

Quoique protégé par un récipient fermé, le trésor est relativement fragile. Il est demandé de prendre toutes les précautions nécessaires au moment de le déterrer.

Récompense

La personne déclarée gagnante de l’Énigme de la Couronne touchera une récompense de 2 500 euros. Cette récompense pourra être fournie comme la somme d’argent elle-même, ou partiellement ou en totalité comme une quantité d’or de valeur identique.

La valeur totale de la récompense (somme d’argent plus quantité d’or) peut rester identique dans le temps ou être revue à la hausse. Le montant actuel est à tout moment indiqué sur la page d’accueil du site.

La récompense est offerte au gagnant par un ou plusieurs sponsors identifiés sur le site. Ces derniers peuvent offrir la récompense gracieusement, ou en échange d’une médiatisation particulière fixée au cas par cas.

Les sponsors n’ont pas de pouvoir de décision concernant le contenu de l’Énigme, ses règles, ni son déroulement.

L’équivalence entre la valeur de la part de la récompense consistant en une quantité d’or et la part correspondante de la valeur annoncée pour la récompense est calculée en se basant sur le taux de change en vigueur à une date située entre deux mois avant et deux mois après le lancement officiel de l’Énigme.

Entre le moment du lancement officiel de l’Énigme et la victoire de l’un des chercheurs, la récompense est confiée de façon provisoire à une structure associative non commerciale. Cette disposition a pour but d’assurer la pérennité du système de récompense, empêchant le créateur de l’Énigme ou l’un des sponsors d’annuler son engagement à fournir la somme promise.

Le choix d’attribuer la récompense sous la forme d’une somme d’argent, d’une quantité d’or ou des deux appartient à la structure associative possédant la récompense en dépôt. Celle-ci n’a pas de compte à rendre de ce choix.

La possibilité prévue par les articles précédents d’attribuer une partie ou la totalité de la récompense sous la forme d’une quantité d’or de même valeur a pour rôle de fournir un levier d’action pour que la récompense reste une somme élevée même dans le cas d’une dévaluation monétaire future, l’or étant communément considéré comme une valeur économiquement sûre.

Gagnant

Sera déclarée gagnante la personne qui, après résolution de l’Énigme, déterrera le trésor.

La victoire ne peut être attribuée qu’à une personne ayant trouvé le trésor après résolution des énigmes. Pour s’en assurer, un chercheur prétendant avoir gagné devra, avant de voir sa victoire reconnue, rencontrer le créateur de l’Énigme et lui faire brièvement part de ses solutions. Cette disposition sert à éviter que la récompense ne soit remportée par une personne ayant trouvé le trésor par hasard ou se l’étant approprié après découverte par un autre.

Si le premier chercheur à avoir entièrement résolu l’Énigme se trouve dans l’incapacité de se rendre sur les lieux du trésor, si ce dernier vient à disparaître, ou dans toute autre situation rendant l’exhumation impossible ou très malaisée, sera considérée gagnante la première personne se manifestant au créateur de l’Énigme et capable de décrire, à deux mètres près, la position où a été enterré le trésor.

La victoire ne peut appartenir qu’à un seul chercheur ou à un seul groupe de chercheurs, celui qui remplira en premier les conditions décrites ci-dessus.

Lorsqu’une personne est déclarée gagnante, les autres chercheurs en sont prévenus sur le site Internet. La solution détaillée de l’Énigme et la description du trésor sont alors publiées sur le site.

Résolution

Pour déterminer l’emplacement du trésor, il est indispensable de résoudre entièrement l’Énigme.

L’Énigme peut être presque entièrement résolue sans se déplacer : les neuf cartes, avec un accès à une bibliothèque ou à Internet, suffisent pour découvrir la solution. Ce n’est qu’après avoir déterminé l’emplacement exact du trésor que le chercheur devra se déplacer pour aller le déterrer.

L’Énigme donne précisément l’emplacement du trésor. Si un chercheur ne connaît pas l’emplacement du trésor à environ deux mètres près, cela signifie qu’il n’a pas encore résolu toute l’Énigme.

Toutes les informations nécessaires pour la résolution de l’Énigme se trouvent sur les neuf cartes fournies.

L’auteur pourra communiquer via le site Internet pour donner des indices, répondre à des questions, ou le cas échéant publier des correctifs. Aucune aide ne sera communiquée ailleurs, ni en privé à un chercheur, ni de façon publique ailleurs que sur le site Internet de l’Énigme.

Par les deux dispositions ci-dessus, les chercheurs disposent tous exactement des mêmes informations et savent précisément et à l’avance où les trouver.

La solution et les méthodes de résolution de l’Énigme de la Couronne ne sont connues de personne, hormis de son créateur. La solution détaillée est stockée dans deux endroits sécurisés, en format numérique et en format papier. Des dispositions ont été prises pour sa transmission à une personne de confiance en cas de décès du créateur, ainsi que pour la pérennité du système de récompense dans ce cas.

L’auteur de l’Énigme affirme avoir effectué toutes les vérifications et relectures utiles sur les neuf cartes, et s’engage à n’avoir négligé aucun effort pour s’assurer de la faisabilité et de l’exactitude de l’Énigme. Les relectures ont inclus des procédés complexes, dont des recherches systématiques, la résolution de problèmes équivalents à ceux présentés sur les cartes, et même la demande de l’avis de deux professionnels de deux domaines différents (domaines bien entendu confidentiels).

Cependant, l’auteur informe les chercheurs que les cartes sont fournies telles quelles et sans garantie. L’auteur décline toute responsabilité s’il s’avérait qu’une erreur soit présente dans les cartes, ou si un événement futur rendait impossible la résolution de l’Énigme.

Si le créateur de l’Énigme est sollicité pour répondre à une question concernant la résolution, il peut parfois décider de ne pas apporter de réponse (ou d’apporter une réponse volontairement évasive). Selon la nature des questions posées par les chercheurs, il est même envisageable qu’une proportion non négligeable des questions reçoivent une réponse comme « C’est à vous de le trouver », « Je ne peux vous répondre » ou « La réponse à votre question est justement l’objet de cette énigme. »

Début et fin

La date de lancement de l’Énigme est fixée au 1er janvier 2023. Ce début officiel permet de s’assurer, par esprit d’équité, que le plus grand nombre de joueurs puissent commencer leur recherche au même moment.

L’Énigme peut être achetée en précommande avant le lancement. Les précommandes bénéficient d’un tarif préférentiel. Les Énigmes précommandées sont expédiées le jour du lancement ou dans les quelques jours qui suivent.

Avant la date de lancement, le contenu des cartes est tenu secret, à l’exception de quelques aperçus sur le site web de l’Énigme.

L’Énigme se termine lorsqu’un joueur est déclaré gagnant, ou si par un cas de force majeure exceptionnel il devient impossible de poursuivre le jeu dans les conditions initialement prévues.

Toute estimation dépendant largement du nombre de chercheurs et de leur motivation, aucune durée n’a été fixée par avance pour l’Énigme de la Couronne. Toutefois, la description de l’Énigme par son créateur comme un problème « difficile et captivant » rend improbable qu’un chercheur n’aboutisse très rapidement à la solution.

Si l’Énigme venait à durer plus que de raison sans avancée majeure, le créateur publierait des indices sur le site web, jusqu’à ce qu’un chercheur trouve la solution.

Eléments neutres

En plus des neuf cartes de l’Énigme, certains éléments peuvent être inclus dans un envoi suite à une commande : enveloppe, carton portant l’URL ou un QR code d’accès au site Internet, bon de commande, etc. Ces éléments ne font pas partie de l’Énigme et ne dissimulent aucune indication.

Aucun élément utile à la résolution de l’Énigme n’est publié à un endroit inattendu, par exemple dans un article de journal, dans le code html du site, dans la biographie de l’auteur, dans la date de lancement de l’Énigme ou de publication des pages du site, en filigrane dans le papier des cartes, etc.

L’ordre des cartes dans les envois postaux a été choisi, peu avant le lancement officiel de l’Énigme, sur la base de considérations purement esthétiques. Il aurait pu être inversé ou entièrement réarrangé sans en aucune manière modifier les étapes de résolution. En cas de mélange accidentel des cartes, il est inutile de chercher quel était l’ordre d’origine au moment de la réception de l’Énigme. Malgré le caractère arbitraire de l’ordre des cartes dans les envois, le choix a été fait d’expédier les neuf cartes dans le même ordre et dans la même disposition à chaque envoi et pour tous les joueurs.

Les sponsors offrant la récompense au gagnant sont choisis indépendamment du contenu de l’Énigme. Si un écrivain, une ville, une entreprise, un artiste, etc… est sponsor de l’Énigme de la Couronne, cela ne signifie donc pas qu’il puisse exister un lien avec son contenu ou sa solution – et ne l’exclut pas non plus.

Esprit et éthique

Le créateur s’en tient à un secret absolu sur les solutions de l’Énigme.

Les informations pouvant aider à résoudre l’Énigme sont ou bien gardées secrètes, ou bien communiquées simultanément à tous les chercheurs.

Par message privé, le créateur ne confirme aucun résultat et ne donne aucune information inconnue des autres chercheurs.

En réaction à des difficultés rencontrées dans certaines chasses au trésor connues, le créateur a adopté les résolutions suivantes :

  • Chaque problème contenu dans l’Énigme de la Couronne est pensé pour avoir une solution évidente et univoque, capable de faire consensus une fois découverte.
  • Si l’Énigme contient des pièges, alors ils sont d’une façon ou d’une autre signalés comme tels.

Documentation

Si besoin, les chercheurs pourront utiliser comme documents de référence :

  • l’Encyclopædia Universalis en ligne pour les informations générales ;
  • le Petit Robert (édition de 2021) pour les questions linguistiques ;
  • les cartes papier au 1/25000 de l’IGN pour la topographie et la toponymie.

Les trois documents cités ci-dessus ne sont pas nécessaires pour résoudre l’Énigme : leur seul rôle est de servir de références en cas de doute sur une question.

Un grand nombre d’informations indispensables à la résolution sont absentes de ces trois références et devront être recherchées par ailleurs, par exemple sur Internet, dans une bibliothèque, ou en contactant des personnes en possession des connaissances requises.

Toutes les informations nécessaires à la résolution de l’Énigme sont disponibles sur plusieurs supports. Ainsi, il est exclu qu’une information essentielle se trouve dans une seule édition d’un livre, soit trouvable dans une seule bibliothèque, soit connue seulement de quelques spécialistes, ou soit publiée sur un seul site Internet. En général, les informations requises pour la résolution, quoique parfois difficiles à trouver, peuvent être obtenues par de nombreuses voies et dans des sources de natures différentes.

Divulgation

L’Énigme de la Couronne (cartes, indices, site) est protégée par les droits d’auteur. Toute reproduction, même partielle, est strictement interdite, sauf après en avoir sollicité et obtenu l’autorisation explicite du créateur.

La publication d’une partie des solutions de l’Énigme, par exemple sur Internet, est qualifiée de « divulgation ». Quoique n’étant pas formellement interdite, la divulgation est déconseillée pour les raisons suivantes :

  • elle introduit une injustice entre les chercheurs ayant connaissance de ces publications et les autres,
  • elle fait courir le risque de solutions erronées ou incomplètes,
  • elle peut permettre à un joueur « opportuniste » de griller les étapes et d’arriver en premier à la solution.

Si malgré cet avertissement un chercheur est décidé à publier une solution, il est invité à se signaler sur la page de contact. Après discussion, la solution pourra alors éventuellement être publiée directement sur le site de l’Énigme, pour s’assurer que tous les chercheurs aient accès aux mêmes informations.

Modifications

Le créateur du jeu se réserve le droit de modifier ou de compléter les présentes règles à tout moment, avec parcimonie et sans volonté de dénaturer les conditions de participation initiales. De tels changements ne doivent remettre en cause ni l’essence du jeu, ni son but, ni la récompense offerte ; ils peuvent concerner des détails pragmatiques, répondre à l’évolution des conditions extérieures, limiter une pratique abusive constatée, ou permettre de faire évoluer le jeu au cours du temps dans des mesures raisonnables.